Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 23:41

Mon premier roman a trouvé son éditeur !

 

Il a été imprimé et sera disponible dans les jours à venir.

 

Toutes les infos ici : L'histoire qui ne dit pas son nom

 

http://4.bp.blogspot.com/-pYHPcUGHotY/UwPSkLW_INI/AAAAAAAAAEg/wvLB2Xpyc60/s1600/Couverture+livre.jpg

Repost 0
Published by Manduleen - dans Littérature
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 11:29

Une semaine s'est écoulée... infinie, longue, les yeux rivés sur le téléphone.

Un appel, puis un second, les choses se mettent en place, hors du temps, elles ont leur propre espace temporel, trop lent pour moi...

Par un beau dimanche ensoleillé et frais, lumineux et enneigé, il est venu. Sans âge, peut-être 60, ou 70 ans, dans son costume et son pull rouge. Il a bu un café sans sucre, j'ai bu le mien avec deux sucrettes, dans ma tasse préférée, la beige un peu étroite avec les écritures marron dessus. Nous avons parlé, de tout, de rien, une petite heure, juste une petite heure pour s'entendre dire "oui", dans "le printemps", "salons", "rencontres"... "maquette", "contrat".

Et puis il est reparti "vous m'en faites un autre comme celui-là".

Le temps depuis n'existe plus, les yeux rivés sur la boîte aux lettres.

Repost 0
Published by Manduleen - dans Littérature
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 20:45

Un vendredi soir, tard. Je suis fatiguée de ma semaine, fatiguée de beaucoup de choses en réalité. L'impression que le temps défile à 100 à l'heure, que plus rien n'a le temps d'exister, que ma vie file entre mes doigts, comme une poignée de sable, j'ai beau serrer les doigts, les grains coulent et seuls quelques uns arrivent à rester dans la paume de ma main quelques instants...

 

Un de ces soirs où on n'attend rien, rien d'autre que le repos que les rêves nous offriront, ou pas d'ailleurs. Lasse, pas envie d'allumer la télé, vidée. Et puis il s'est produit un truc étrange. J'avais un message sur mon répondeur, d'un numéro inconnu au batillon de mes contacts... Il est tard, je m'inquiète pour mes proches. Je consulte mon répondeur et là, le temps s'est figé. D'un seul coup les grins sont restés en suspension dans l'air, mes doigts se sont refermés très fort sur cet instant pour ne pas le laisser filer, pour être sûr que cette réalité si improbable n'allait pas disparaître.

 

Nous sommes un vendredi, le 8 février 2013, et un éditeur m'a appelé...

 

 

Le temps de raccrocher... incrédule... impossible... improbable... et d'un seul coup le temps se remet en mouvement m'explose à la figure... 24h, vingt-quatre heures à peine... c'est le temps qui s'est écoulé entre l'envoi de mon texte et cet appel sans appel... il s'est passé quelque chose de réel, aucune tergiversion possible, les détails sont là, les questions pertinentes, c'est certain, il a été lu, il a été compris.

 

"6-8 semaines", "entre 2 et 6 mois"... "Une fois ce délais écoulé vous pouvez considérer que notre comité de lecture n'a pas retenu votre texte"... Vingt-quatre heures...

Repost 0
Published by Manduleen - dans Littérature
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 17:48

Eté 1994... ou 1995, je ne sais plus trop. Il fait chaud, des vacances interminables... Rien à faire alors j'investis un cahier de brouillon à la couverture bleue, Seyès bicolore bleu et violet... un crayon à papier et une gomme. La moindre occasion est bonne, entre deux coup de mains à la plonge du restaurant où travaille ma mère, le soir en attendant de trouver le sommeil...

 

Et ainsi les premières lignes sont posées, les personnages prennent vie, le gros de l'histoire également... Quelques semaines d'écriture tout au plus.

 

Approche 1998. Un club informatique se crée dans ma commune.. je ressors mon brouillon et envisage de mettre ce texte au propre. Je fais mes armes sur un Mac... le seul que j'aurai toucher avant de basculer définitivement sur windows ensuite.

 

Une disquette traine alors dans un porte document avec ce texte écrit qui dormira... des années et des années durant...

 

 

Printemps 2008. Quelques semaines de solitude, une envie de reprendre cette histoire. Une première réécriture complète (puisque je n'ai plus de lecteur de disquettes...) avec bien entendu des modifications substancielles qui apparaissent. L'histoire est modifiée en partie, les personnages plus travaillés.

 

 

Automne 2012... un besoin de finaliser tout ça. L'histoire sors définitivement du fond de "tiroir" numérique où elle était rangée... Réécriture quasi totale.

 

Janvier 2013... début du "voyage". L'histoire part à la conquête de l'éditeur qui lui fera confiance.

 

http://sphotos-g.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/179702_244437772359086_1063303437_n.jpg

Repost 0
Published by Manduleen - dans Littérature
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 17:11

Le temps se soucie peu de nous autres mortels... il coule, éternel hémophile qu'il est. Il emporte les moments de joies, mais aussi heureusement les instants noirs.

 

De longues semaines se sont écoulées. Des embarras très terre à terre à traiter, un nouveau boulot qui réclame sa quote-part temps et qui me freine dans mes élans de créativité...

 

J'ai pris un week-end entier pour terminer une entreprise débutée il y a près de 20 ans. Il était temps, temps que je le laisse prendre son envol, que je close le dernier chapitre, que je fasse mon "deuil" d'écriture. Ecrire, laisser les mots se poser les uns après les autres, laisser les émotions diriger la plume, laisser les rêves se construirent, les doutes se déconstruirent petit à petit. Et un jour prendre du recul et se dire "c'est terminé".

 

Il a changé de nom, il est devenu "Seule sur le sable", et il est parti à l'aventure, à la conquête d'un éditeur qui lui fera confiance et le laissera grandir... Qui le laissera partager ses messages et ses émotions.

 

Un autre a pris sa place, un autre déjà "grand", plus mature, mais qui n'aura jamais la primeur d'être le premier. Il grandit plus vite et sera très différent. Le Royaume des Trois Terre est à l'écriture depuis 13 mois déjà.

 

Un écrit, un compagnon de route fidèle, un écho de soi, un monde où jeter ses noirceurs, un monde où trouver l'espoir, un refuge, un excutoire...

 

 

"Mon appartement me parut bien vide, je ne supportais pas ce silence. Je repris ma voiture et fis une bonne cinquantaine de kilomètres. Regarder le bitume se dérouler devant moi, conduire, vite, regarder le compteur passer à trois chiffres... Défaillante, c'était donc à ça que je me résumais, un seul mot. Je vis deux tâches lumineuses sur le bas côté, mon pied écrasa la pédale de frein. Le cerf traversa à quelques encablures seulement de mon pare-choc. Je restai un moment ainsi arrêter au milieu de la route. Arrête tes conneries 5 minutes."

 


 

Repost 0
Published by Manduleen - dans Littérature
commenter cet article

Présentation

  • : Le petit monde imaginaire de Manduleen
  • Le petit monde imaginaire de Manduleen
  • : Je partage avec vous mes créations graphiques 3D, dessins et autres "oeuvres" de mon imagination.
  • Contact

Bienvenue ici

Un petit blog pour partager un peu de technique, d'images, d'émotions...

 

Comment ? En parlant de composition 3D, de dessins...

 

Petite note de rien du tout : toutes les images "artistiques" présentées sur ce blog sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire), j'ai très souvent passé des heures et des heures à les travailler avant de les partager avec vous. Pour cela, j'ai désactivé le "clic-droit" sur le blog afin d'éviter la spoliation. Il est interdit de les partager, de les modifier, de vous les appropriées (et oui, c'est le droit d'auteur français). Si vous voulez une image pour votre usage PERSONNEL, demandez le moi tout simplement par le formulaire de contact, je me ferai un plaisir de vous envoyer l'original... 

 

NEW : désormais mes images sont disponibles sur deviantart, pour les visionner ou acheter des impressions. C'est ici : manduleen.deviantart.com

 

Merci :)

Recherche